Colman Stéphan

Liégeois de pure souche Stéphan Colman est né le 20 avril 1961. Petit-fils du peintre Robert Crommelynck, sa grand-mère l’encourage à suivre sa vocation artistique. C’est ainsi que naît en 1976 sa première bande dessinée de pas moins de 51 pages ! Après l’avoir soumise à Jijé, pas très convaincu, mais Colman ne désespère pas. Après une brêve escale à L’Académie des Beaux-Arts, il fait la rencontre de Desberg chez Spirou en 1980 ce qui signe l’apparition de Billy the Cat dans les pages du journal. Il se lance à nouveau dans des réalisations en solo pour les éditions Magic-Strip comme White le choc. En 1983, il compose Radical Café avec le peintre Fernand Flausch dans un graphisme avant-gardiste ce qui lui servira de carte de visite auprès des agences publicitaires. Mais après quelques années de stylisme et de publicité, Billy the Cat, démon de BD traditionnelle revient le hanter accompagné de Stephen Desberg. Les aventures du petit garçon transformé en chaton rencontrent cette fois le succès mérité. C’est la gloire pour Colman, mais cet artiste touche-à-tout ne renonce pas à peindre et se détendre dans la publicité ou l’illustration.